Parties amicales Tournois locaux Championnats

Question sur "Pendant une attaque"


  • Joueurs sur Toulouse Et Environs

    Bonjour,
    La phase de calcul des dommages fait partie de l'attaque selon les règles, c'est la dernière phase. Les cartes de commandement qui spécifient "pendant une attaque", "lorsque vous attaquez", etc. peuvent-elles encore être jouées pendant voire en fin de cette phase ou est-ce trop tard ? Dans ce cas, quelle phase constitue la dernière limite ?
    Amicalement, nous considérons que tant qu'une autre action n'a pas démarré, ça passe...



  • Je dirais que oui , seules les cartes " quand vous declarez une attaque " ou " quand une attaque est déclarée " sont à jouer en début d attaque, pour moi les autres peuvent être joué n importe quand pdt cette action.


  • Joueurs sur Bordeaux et Environs

    Il faut quand même respecté les phase d'une attaque. Il n'est plus possible de relancer un dé après avoir joué des cartes par exemple.


  • Joueurs sur Toulouse Et Environs

    @ender a dit dans Question sur "Pendant une attaque" :

    Il faut quand même respecté les phase d'une attaque. Il n'est plus possible de relancer un dé après avoir joué des cartes par exemple.

    OK. S'il s'agit d'une carte qui ajoute des dommages, peut-on la jouer in-extremis au moment où l'adversaire nous annonce lors du calcul en phase finale, que sa figurine n'est pas vaincue par exemple. Peut-on alors remédier à celà et la vaincre avec une telle carte ?


  • Joueurs sur Bordeaux et Environs

    Cela dépend, s'il a Zillo ou non.

    Quelqu'un avait fait un récap des séquences d'une attaque. Je ne sais plus qui.


  • Joueurs sur Toulouse Et Environs

    @ender a dit dans Question sur "Pendant une attaque" :

    Cela dépend, s'il a Zillo ou non.

    Quelqu'un avait fait un récap des séquences d'une attaque. Je ne sais plus qui.

    Disons qu'il n'ait pas la technique du Zillo ?

    Les séquences sont assez bien détaillées en page 5 du guide de référence (EN) mais ce sont des points un peu limite. Autre exemple: une carte / capacité qui diminuerait la précision "durant l'attaque" et dont on n'évoque l'effet qu'en phase 7 (calcul des dommages) alors que le calcul de portée a lieu en phase 6... De mon côté, aucun souci pour la prendre en compte puisqu'on reste "durant l'attaque" mais certains sont pointilleux ou parfois c'est le contexte (tournoi...) qui joue.



  • Alors les cartes de commandement qui ajoute des dégâts/éclairs (et la réciproque évasion/blocage pour la défense) ne se jouent que durant l'étape 4 "Application des modificateurs".
    (cf Etapes d'une attaque page 5 du guide de référence :
    si les joueurs disposent d'effets permettant d'ajouter ou de retirer des symboles, ou de la Précision, on les applique à cette étape...)

    Et toujours l'attaquant d'abord, puis le défenseur (cf règle des Conflits page 9).
    Donc si le défenseur rajoute un blocage par une carte (Zillo) ou par un effet de figurine (Onar), l'attaquant ne pourra rajouter ensuite une carte comme assassinat ou positioning avantage pour rajouter le dégât manquant pour éliminer le défenseur.

    Donc non, on ne rajoute pas de carte ou capacité (comme Héra) à l'étape 7 Calcul de dégâts

    Le seul cas qui n'est pas bien écrit dans le guide de référence page 5, c'est la réduction de 2 perforant possible (une seule fois par tour) avec Zillo qui doit être joué en étape 5 Dépense d'adrénaline.
    Et suivant toujours la règle des conflits : l'attaquant décide comment il dépense ses éclairs, puis le défenseur peut utiliser la réduction de perforant (et s'il ne fait pas, l'attaquant ne peut pas dire après je rajoute avec un éclair pour un perforant).


  • Joueurs sur Toulouse Et Environs

    @zil Merci !



  • En passant, je vais essayer de résumer proprement les étapes d'une attaque. Nombre de cas particuliers se sont ajoutés au fur et à mesure des packs et extensions. Corrigez moi si je me trompe :

    Étape 1 : l'attaquant déclare une cible valide.

    • C'est ici que s'appliquent les effets s'appliquant " Lorsque vous déclarez une attaque " ou " Quand une attaque vous ciblant est déclarée ".
    • Ce n'est qu'à ce moment là, juste avant la seconde étape, que l'attaquant et le défenseur utilisent des capacités ou cartes de commandement qui ajoutent des dès ( Carte de commandement :Tactique Furtive ou Ça va secouer ! )
    • Cela s'applique aussi pour les capacités ( Coup Fracassant de Diala ) et cartes de commandement ( Effet de surprise ou Se ruer à l'Abri ) retirant un ou plusieurs dès. A ne pas confondre avec un effet qui demande à retirer les résultats d'un dès ( Réflexes Surhumains ) qui est sensé s'appliquer à l'étape 4.
    • Si un effet permet d'échanger un dès contre un autre ( "Ligne de Front" d'un Soldat Écho), le joueur doit également le faire avant l'étape 2
    • Les joueurs choisissent les pions Pouvoir (Au Cœur de l'Empire) à utiliser.
    • Dans tous les cas, l'attaquant choisit d'abord les cartes, pions Pouvoir et capacités à utiliser, puis le défenseur.

    Étape 2 : Lancer de dès :

    • Les deux joueurs lancent les dès en même temps.

    Étape 3 : Relance des dès

    • Selon les capacités et cartes utilisées, l'attaquant choisit les dès à relancer, que ce soit sa réserve d'attaque ( carte En finesse ) ou obliger le défenseur à relancer un ou plusieurs dès de sa réserve de défense ( Arsenal polyvalent de droïde HK ).
    • Puis le défenseur en fait de même, il peut utiliser cartes de commandement ou capacités permettant de relancer un ou plusieurs dès de sa réserve de défense ( capacité "Couverture" ) ou forcer l'attaquant à relancer un ou plusieurs dès de sa réserve d'attaque (Carte "Posture du gardien" ou capacité "Pillard" d'un Weekay).
    • Chaque dès ne peut être relancé qu'une fois ( à priori, cela ne concerne uniquement le défenseur, puisqu'il sera le dernier à choisir, afin d'éviter les conflits)

    Étape 4 : Application des modificateurs :

    • L'attaquant applique les capacités ( Mépris de Dengar, Mener la Danse de Hera,... ) et cartes de commandement permettant d'ajouter des dégâts, adrénaline, perforations, précision, stress ou effets (Cartes " Cible verrouillée", ...).
    • Le défenseur en fait de même, et utilise des cartes ou capacités qui ajoutent ou suppriment des symboles, précision ou perforations.
      C'est ici qu'il doit choisir s'il doit appliquer ou non des capacités permettant de convertir un blocage contre un évitement ( Leste du Jet Trooper )
    • C'est aussi ici que l'on applique les effets modifiant les résultats d'un dès ( carte Reflexes Surhumains, ... )

    Étape 5 : Dépense d'adrénaline

    S'il reste des symboles d'adrénaline, l’attaquant choisit comment les utiliser.

    Étape 6 : Vérification de la précision

    Étape 7 : Calcul des dégâts

    • L'attaquant applique les perforation en ignorant autant de blocages, puis on soustrait aux dégâts les blocages restants.
    • Technique du Zillo peut être épuisé n'importe quand durant cette phase pour réduire la valeur de Perforant. L'autre capacité permettant d'ajouter un blocage contre une carte de commandement doit être appliqué à l'étape 4.

    Étape 8 : Résolution de l'action (optionnel)

    • L'attaquant applique les différents effets "Après la résolution de l'attaque" (Carte Contre-Attaque,...)
    • Application des conditions appliquées (Affaibli, concentré, sonné, ...)
    • Le défenseur applique les différents effets "Après la résolution de l'attaque" (Dérobade du contrebandier,...)

    Et à priori j'ai rien oublié.
    Les livres indiquent qu'en cas de conflit l'attaquant a toujours l'initiative, mais je pense qu'il vaut mieux appliquer d'office ce schéma à chaque étape afin d'éviter tout quiproquo et fluidifier chaque tour de jeu.

    Pour la Technique du Zillo, l'éclaircissement est dans la FaQ de FFG.

    Pour les jetons Pouvoirs, la règle est bien dans le livre de l'extension : on les dépense en déclarant l'attaque, pas à l'étape 4 comme on pourrait le croire. On peut vite les perdre bêtement, mais d'un autre coté si on les applique après les lancers de dès, ils pourraient être un poil trop puissants.


  • Joueurs sur Toulouse Et Environs

    Euh es-tu sûr pour En cavale ?



  • Pas si sûr en fait, la carte précisant " lorsque vous défendez ".
    "Vous" étant la figurine en question et non le joueur, je pense avoir dit une bêtise.

    Début de la page 8 du livre fourni dans " Au cœur de l'Empire " (le royaume de Jabba aussi il me semble) :

    Lors d'une attaque, si une figurine termine son déplacement de sorte que l'attaquant n'a plus de ligne de vue vers la cible, l'attaque échoue.

    Difficile de savoir si ça concerne simplement un défenseur qui part se planquer, ou une figurine qui s'interpose entre la ligne de vue de l'attaquant et sa cible... ou les deux. Peut-être qu'un jour une carte commandement permettra un truc du genre, et ce cas arrivera.



  • @fenelion
    Je confirme que "Vous" fait référence à la figurine ciblée (et il faut qu'elle soit contrebandier pour utiliser "En cavale")
    Pour "En cavale", c'est bien précisé sur la carte quand on doit la jouer (avant que l'attaquant applique des modificateurs) donc entre l'étape 3 et l'étape 4.


Se connecter pour répondre
 

0
En ligne

551
Utilisateurs

1.4k
Sujets

17.5k
Messages

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.